Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-07-21T12:08:51+02:00

Devenir spectatrice

Publié par Coralina

C19, 2 DPO.

Il y a encore peu, quelques petits mois peut-être, la DPO était la phase de tous les psychotages et, malgré moi, des espoirs. Je guettais le moindre petit signe que m'envoyait mon corps et ma partie rationnelle refusant de leur prêter la moindre importance, ma partie émotionnelle disons, elle, y croyait un peu. Il est vrai que pour ma première grossesse, j'ai eu des symptômes que je n'avais pas eu les trois cycles précédents: fatigue intense de chez intense, seins moins douloureux mais très gonflés et fermes, striés de veines, pertes rosées. Mais, en bon traître, mon corps a en quelque sorte "gardé en mémoire" certains de ces symptômes qu'il me ressert quasiment à chaque cycle, sans l'option test positif au bout: mes seins gonflent parfois autant, et les veines apparaissent dès 7 DPO. Je n'ai donc gardé comme fiable que le symptôme des pertes rosées entre 6 et 10 DPO. Mais voilà qu'au C17 (je crois), pertes rosées identiques à 6 dpo, jusqu'à 9! Evidemment, test négatif derrière. J'ai eu des cycles très calmes, dont deux d'entre eux ont débouché sur un +. Tous les autres étaient négatifs. J'ai eu des cycles bardés de symptômes en tout genre, nausées, fatigue, irritabilité, mal au ventre....Négatifs.

Vous l'aurez compris, j'ai totalement cessé de prêter la moindre crédibilité aux symptômes qui, chez moi du moins, ne veulent plus dire grand chose depuis des lustres.

Au début du cycle prochain, commenceront les examens plus poussés: hystérosalpingographie, PDS anticorps, prolactine et coagulation, spermo pour monsieur. J'aurais du ne pas être vers chez moi, mais étant EVIDENT à mes yeux que j'aurai mes règles, et bien je me priverai de quelques jours en famille pour faire ces fichus examens. Et puis au moins je pourrai essayer ma nouvelle coupelle menstruelle.

Pourtant, avec monsieur, on a vraiment tout donné ce cycle, beaucoup de rapports en phase fertile, lui il y croit fort. Mais moi j'ai pris trop de déculottées pour continuer d'y croire. Je me place donc en spectatrice. Je laisse le temps passer, les symptômes me narguer, je prends tous mes RDV et ne cillerai même pas lorsque les règles se pointeront dans 12-13 jours. Ce changement d'état d'esprit a été aussi progressif qu'indépendant de ma volonté. C'est comme si mon corps et mon cerveaux étaient passés en pilotage automatique pour cesser de souffrir. A trop s'impliquer, au bout de 19 mois d'essais et deux fausses couches, on craque complètement. Alors on dira que je me suis auto-anesthésiée.

Voir les commentaires

commentaires

Enviedefraises 27/07/2015 14:32

L'auto-anesthésie. parfois j'ai le sentiment d'y être parvenue à ce stade. Et à d'autres (en DPO surtout), je ne peux m'empêcher d'y croire un peu, de laisser la partie "émotionnelle" de mon cerveau prendre le dessus sur le "rationnel" qui lui ne croit plus en rien. Je me dis que ca doit être plus facile à vivre quand on y croit plus. est-ce vraiment le cas?

Germangirl 27/07/2015 13:15

eh! toi aussi tu t'achètes une Cup pour avoir au moins un nouveau truc à essayer quand les rrr se pointent!! moi aussi! :-)

je suis pas la seule folle dingue qui est en essai bb mais achète une Cup...

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog