Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-08-02T18:23:24+02:00

La route se fait longue!

Publié par Coralina

Cycle 1: Décembre 2013, je suis aux anges, on l'a décidé, bye bye le stérilet (cuivre car je tolère mal les hormones). Il est enlevé en milieu de cycle donc je n'espère pas trop mais je suis tellement enthousiaste, pour moi c'est la plus belle aventure qui soit que j'entame.

Cycle 2: Janvier 2014, mes tout premiers tests de grossesse, cette attente impatiente, les premiers espoirs vains, les symptômes, le psychotages, et ce côté amusant.

Cycle 3: Février 2014, idem, sauf que déjà je me demande si on n'aurait pas un problème pour que ça ne prenne pas. Cette inquiétude de la néophyte...

Cycle 4: Mars 2014, des tas d'autres soucis en tête et peu de rapports bien placés, je suis à des années-lumière des essais. Et pourtant, mon tout premier test positif le 21 mars, le jour du printemps! Je suis aux anges!

Avril 2014: puis les mauvais taux HCG, les saignements, le taux qui refuse de redescendre, la suspicion de GEU, l'attente et les larmes. Première fausse couche que j'espère plus que tout être la dernière.

Cycle 5: Mai 2014: Pause, aucun rapport jusqu'au retour de couches, je suis tellement malheureuse!

Cycle 6 (soit C2 post FC): Juin 2014: J'ai lu et entendu partout qu'une femme est plus fertile après sa fausse couche, je compte énormément dessus. Je me sens excessivement vide, seul un bébé pourra venir apaiser cette douleur. Evidemment, mon espoir sera décu.

Cycle 7 (C3 post FC): Juillet 2014: Mes larmes sont toujours fréquentes et cette hâte de retomber enceinte me hante. J'en ai besoin pour guérir, je me sens morte à l'intérieur, c'est inhumain de me laisser ainsi! Malgré des rapports fréquents, encore un cycle vain.

Cycle 8 (C4 post FC): Août 2014: Mêmes sentiments que le cycle précédent, et même résultat. Le déclic se fait, je comprends qu'un autre bébé ne remplacera pas mon bébé perdu. Je dois surmonter ça moi-même et non pas compter sur une nouvelle grossesse pour m'y aider.

Cycle 9 (C5 post FC): Septembre 2014: Je vois beaucoup de femmes tomber enceintes aux mêmes cycles, j'espère donc. Finalement, 4 cycles d'attentes, ce n'était pas grand chose, je le mesure bien. Cycle vain, encore.

Cycle 10 (C6 post FC): Octobre 2014: Je n'attends pas grand chose, là au moins, je ne suis pas déçue.

Cycle 11 (C7 post FC): Novembre 2014: Cycle à deux chiffres, ça fait mal, je n'aurais jamais pensé en arriver à là. Presque un an plein d'essais, mon dieu, que se passe-t-il? Je retourne voir ma gynéco qui n'est pas très inquiète pour moi et me prescrit un premier bilan hormonal. Elle m'a un peu rassurée. Moi qui me voyais déjà stérile, je n'y suis pas encore.

Cycle 12 (C8 post FC): Décembre 2014: Nous déménageons, je ne pense pas du tout aux essais, je suis débordée, stressée et épuisée.

Janvier 2015: Je m'aperçois que j'ai un léger retard, ce qui ne m'arrive jamais. Test positif le 7 janvier, mais si faible pour mon stade! Prise de sang à 9UI, saignements dans la journée. Deuxième fausse couche. Je suis consumée par la colère, un sentiment cuisant d'injustice. Pourquoi le sort s'acharne-t-il ainsi?

Cycle 13 (C1 post FC2): janvier 2015: On ne stoppe pas les essais car j'ai bien compris que la fertilité et nous, ce n'est pas génial. Mais je n'ai pas forcément hâte de retomber enceinte, et refaire une FC. Ouf, cycle négatif.

Cycle 14 (C2 post FC2): Février 2015: L'envie de retomber enceinte revient me titiller. Cette fausse couche m'a moins traumatisée que la première. Je n'avais pas eu le temps d'y croire, à peine de réaliser. Mais, clairement, je veux finir par avoir le dessus sur cette saloperie de vie! Ce ne sera pas pour ce mois-ci, évidemment.

Cycle 15 (C3 post FC2): Mars 2015: Un an pile après le début de ma première grossesse, le mois de l'anniversaire de mon chéri. Si la vie était autre chose qu'une chienne, elle nous ferait cette fleur! J'y ai cru, tests à priori positifs à 9 et 10 DPO (http://desbrasvides.over-blog.com/2015/04/le-facteur-chance.html) mais en fait non, c'était une blague! Faudrait pas croire que la vie peut faire des cadeaux!

Cycle 16 (C4 post FC2): Avril 2015: Je commence à sentir en moi que quelque chose cloche, que ce n'est pas normal qu'on n'y arrive toujours pas. Nos 18 mois d'essais se profilent et rien, pourquoi? Je me résouds à reprendre RDV cet été si ça ne reprend pas. Au moins, je vois un semblant de bouée dans cet immense océan. Mes règles traînent, je commence à y croire, mais voilà qu'elles se pointent à 16 DPO. Même un retard n'est plus un signe chez moi.

Cycle 17 (C5 post FC2): Mai 2015: Lassée, je fais enfin mon bilan hormonal. Au fond de moi, j'espère qu'on identifiera le problème, d'autant plus que si ce n'est qu'une histoire d'hormones, ce ne sera pas bien compliqué à rectifier. Stupeur: tout va bien! Evidemment, cycle négatif.

Cycle 18 (C6 post FC2): Juin 2015: Nous y voilà, 18 mois d'essais. Ca passe mal, très mal. Dix-huit mois. Comptez doucement de 1 à 18, tout ça représentant un mois d'espoir vain. Ca commence à faire long, anormalement long, je le sens.

Cycle 19 (C7 post FC2): Juillet 2015: Retour case gynéco, elle me prescrit la quasi-intégralité des examens possibles. Ce n'est pas tant nos délais de conception qui la font tiquer mais plus des soucis d'implantation, on dirait. Moi, je me sens à bout de souffle, fatiguée, sans réel espoir. Malgré encore des rapports nombreux et un corps bien reposé, cycle négatif.

Cycle 20 (C8 post CF2): Août 2015: Ce cycle commencera demain. Je prendrai RDV pour mon hystérosalpingographie, sans grand espoir, encore. Puis pour une nouvelle prise de sang, comme demandé. J'espère que mon homme se prêtera aux examens lui aussi, je le sens peu enthousiaste. Je suis lasse, vraiment lasse. Un bébé ne devrait pas être un combat, des mois et années de pleurs, une grosse part de culpabilité et d'injustice. Et cette éternelle question: pourquoi nous? Et cette autre, plus violente encore, quand on y pense: y arrivera-t-on, à cette chose dont tout-un-chacun a le droit naturel, sauf nous?

Demain mes règles arriveront, pour la 20 è fois, bon anniversaire les affreuses, hein...Le pire, c'est que cette fois-ci, cela m'indiffère. Pas de surprise, disons.

La route se fait longue!

Voir les commentaires

commentaires

Enviedefraises 06/08/2015 14:36

Et oui malheureusement j'en sais qq chose.. Plus on avance et plus c'est dur de faire comme si de rien n'était. Mais j'y travaille!

LC 03/08/2015 10:12

Non, c'est exactement ça! Mais plus le temps passe, plus se déconnecter est dur, tu en sais quelque chose... ;)

Enviedefraises 03/08/2015 09:32

La route est longue LC, mais on y arrivera coûte que coûte! Je réalise à la lecture de ton post que les mois où tu as un + ce sont des cycles où tu avais l'esprit ailleurs.. Je me trompe?

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog