Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-08-18T15:19:28+02:00

Quand les Anglais débarquent

Publié par Coralina
Quand les Anglais débarquent

Non, ne vous méprenez pas, je n'ai rien contre nos amis britanniques. Ce qui me dérange davantage néanmoins, c'est ce moment du mois où (outre que tu sais désormais que NON, tu n'es TOUJOURS pas enceinte), les Anglais, les reds, les vilaines, Rosie, les ragnagnas, l'indisposition, ou plus platement les règles débarquent. Vous savez, ce moment où nous sommes (pour beaucoup) d'une humeur de chien, où on a mal, on a chaud, on a froid, on pisse le sang, on se sent gonflée, oppressée...Bref, la misère à l'état pur.

Lorsque je me suis fait poser mon DIU cuivre (c'est-à-dire en août 2010, j'aime les cadeaux d'anniversaire atypiques), j'ai été informée que mes règles risquaient fort d'être bien plus abondantes que sous pilule. Je vivais mal les protège-slips (sentir le sang dégouliner me dérange au plus haut point, puis ça pue, puis on a chaud là-dedans, ça macère et en plus ça irrite), les tampons passaient encore mais je connais le fameux syndrome du choc toxique, le SCT, qui peut tuer et puis ça dessèche tout ce petit dedans, il faut le changer souvent, et ce n'est pas plus écolo que les protège-slips. Alors mes copinautes de l'époque (qui déjà avaient été des sauveuses lorsqu'elles m'ont extirpée de l'abominable pilule pour mon meilleur ami le DIU cuivre, je reviendrai dessus) m'ont conseillé la toute dernière nouveauté (je vous rappelle qu'on est en 2010) en matière de protection hygiénique: la coupelle menstruelle. Ce fut alors mes premières années sous cup.

Puis ma cup ne me convenait plus vraiment pas sa taille et seulement deux tailles existantes à l'époque, puis je me suis lancée dans les essais en croyant (bêtement, naïvement et vainement) que les règles me laisseraient tranquille assez vite et pour neuf magnifiques mois. Evidemment, j'ai déchanté, vous connaissez les 19 épisodes de ma triste vie d'essayeuse et je suis revenue vers la coupelle. Je vous présente la bête ainsi que mon point de vue (nuancé, promis) dessus.

Comme vous pouvez le voir sur la délicate photo en haut de cet article, il s'agit d'une petite coupe en silicone dont les variétés ne manquent désormais plus. Différentes tailles selon les morphologies, formes selon les activités et le confort de chacune. Je ne vous ferai pas de dessin sur l'endroit où on l'insère. De nombreuses heures après, on la vide, on la rince, et c'est reparti pour un tour.

Pour ma part, voici les avantages:

-C'est extrêmement économique: A l'époque, j'avais payé ma cup 30E, cette fois-ci elle m'a coûté 15E, et la bête dure dix ans. Je vous laisse faire le calcul, en comparant un paquet de protège-slips par cycle, par exemple...

-C'est plus écologique: le bien-être de notre pauvre planète me tient à coeur alors quand je peux joindre l'utile à l'agréable, hein...Imaginez (ou regardez, vous faites comme vous voulez) l'état de votre poubelle après vos règles et imaginez avec une cup.

-C'est plus hygiénique: hé oui, pas de macération! Le sang est recueilli dans la cup, sans qu'il soit en contact avec quoi que ce soit d'autre. On ne le sent pas couler, pas d'inconfort, pas d'odeur, rien. De plus, pour remplir une cup, même format S, il faut y aller! Avec mon débit DIU, je ne la remplissais jamais en moins de 5-6 heures.

-Elle convient pour n'importe quelle activité: La piscine, la course à pied, le vélo, ou simplement dormir nue, pas de souci! On ne sent pas la présence de la cup, pourtant elle est là, accomplissant discrètement mais vaillamment sa mission. Bien mise, zéro fuite et longue tranquillité.

-C'est plus confortable: Comme je l'ai déjà dit plus haut, je me sens mal dans toutes les autres protections. Même les tampons m'irritaient de l'intérieur, que voulez-vous, je suis un être sensible (des muqueuses). La cup n'absorbe pas, donc la zone reste en l'état, pas desséchée. Et, bien que sa taille puisse faire peur lors de la première rencontre, on ne sent vraiment pas qu'elle est là! Seule la tige peut gêner, dans quel cas on peut la couper.

-C'est plus discret: pas de petits paquets fluos dans le sac, plus de désespoir total lorsque les WC où vous changez votre protection ne sont pas dotés de poubelle, la cup est sur vous, point barre.

Maintenant, les défauts que moi j'y ai trouvé, à l'usage.

-Des fuites si mal mise: Evidemment, elle se fait si bien oublier qu'on ne s'aperçoit pas lorsqu'une ou deux gouttes se fraient un passage s'il en est un! Ainsi, je vous recommande lors de vos tout premiers jours avec la cup de conserver un mini protège-slip (vraiment mini, ça suffira). Savoir bien mettre sa cup prend un peu de temps.

-La vidange: Pour la vider, pas besoin de poubelle mais c'est quand même mieux d'avoir un lavabo à proximité! Si ce n'est pas le cas, pensez à avoir une petite bouteille d'eau dans votre sac, ça sert.

-La sensibilité de certaines: Si vous avez du mal à manipuler cette zone, si vous avez du mal avec la vue du sang, oubliez la cup. Sincèrement, n'essayez pas.

Comme vous pouvez le voir, les avantages sont quand même bien plus nombreux et à la fin du C18, pour la première fois, j'ai quasiment oublié que j'avais mes règles! J'en serais presque à dire: vivement les prochaines!

Voir les commentaires

commentaires

LC 09/09/2015 12:03

Tu résumes nickel ma german!

Germangirl 09/09/2015 08:57

waouh!! t'es une avant gardiste de la Cup!!!! moi je viens de faire mon 1er cycle Avec et j'ai dit à ma mère "c est la meilleure Invention pour les femmes depuis la machine à laver!!!" :-D

Alexia (maldevie sky) 22/08/2015 19:47

je te lis souvent ma jolie Caro, même si je ne laisse pas de commentaire.
Ton article sur la cup m'a bien plu, je pensais déja essayer mais j'avais des doutes quand même... Enfin, peut-etre un jour je sauterai le pas.
J'espère que ton moral tient le coup malgré tous ces essais infructueux. Et surtout aussi qu'avec ton amoureux ça va, et que ce parcours (du combattant) n'entache pas trop votre relation.
Il faut que j'écrive un nouveau post dans mon blog car je n'ai pas raconté la suite de ma rupture, et bcp de choses se sont passées...
Je t'embrasse et pense bien à toi. Si tu souhaite parler parfois, je suis la, tapie dans l'ombre certes, mais la quand même ;)
*Alex*

enviedefraise 20/08/2015 15:32

Lol moi la Cup c'est dans mes rêves. Pas moyen de foutre quoi que ce soit (ou presque hein^^) là-dedans moi-même. Mais j'avoue que ça a l'air assez révolutionnaire ce truc :D

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog