Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2015-12-09T15:24:21+01:00

Merci

Publié par Coralina

Le nombre de visites de ce blog explose littéralement avec le temps, je n'en reviens toujours pas. Je l'ai ouvert au lendemain de ma seconde fausse couche, ça fait presque un an. Une année où j'ai cherché à comprendre, où j'ai subi des examens, des faux espoirs aussi...Une année où j'ai beaucoup pleuré, où j'ai déversé ma peine ici afin de réussir à garder la tête haute au quotidien. Dieu sait si ce blog s'est souvent transformé en bureau des pleurs! J'ai honte, je suis si peu comme ça dans la vraie vie! Je suis plutôt le genre de femme à ne se plaindre que si elle souffre un martyre. Mon homme sait que je suis malade quand je suis bouillante de fièvre car jusque là, je n'en avais rien dit. Je peux me blesser, être malade ou complètement effondrée, je ne dis rien. Sauf que dans des douleurs aussi profondes que celles qui ne me lâchent pas, tout garder pour soi devient pire que tout.

Je ne suis pas honorée qu'on vienne lire mes jérémiades, au contraire. Je suis honorée parce que j'espère, et pense, que dans le lot il y a d'autres femmes comme moi: des mamanges, des infertiles, des femmes qui subissent ce mal aussi tabou qu'ancré profondément dans l'âme. Je sais que, dans ces cas-là, on est souvent un peu soulagée de lire, quelque part, que nos pensées sont partagées, que notre peine est finalement normale, et que l'attente vaine ou la perte d'un enfant n'est pas quelque chose d'anodin ou de honteux. Si, parmi mes lectrices, se trouvent ces profils, alors mon blog n'aura pas été vain. Pour être honnête, j'ai derrière la tête d'un jour, peut-être, essayer d'écrire, pour de bon, un vrai livre. Un témoignage, un peu à la manière de ce blog, sur la longue attente d'un enfant qui ne vient pas, ou que l'on perd. J'aimerais vraiment. Juste quelques pages qui, peut-être, libéreraient des fardeaux si lourds... Mais pour cela, il faudra que moi-même je sois sortie de mon trou: soit mère, soit à avoir renoncé totalement, et d'un commun accord, et je n'en suis pas là.

En attendant, je continue d'écrire ici car ce nombre croissant de visites me fait penser que cet exutoire n'est pas inutile. J'ai rencontré, au cours de ces deux longues années d'essais, de petites perles, au détour de forums. Des filles que je n'ai jamais vues en vrai mais auxquelles je tiens malgré tout, ce sont de belles personnes. Certaines sont devenues mamans, d'autres sont enceintes, et un petit groupe reste malheureusement les bras vides et le cœur lourd. Toutes comptent à mes yeux, je sais que certaines passent parfois par ici. Ce sont tout ça, ces filles, ce blog, qui me font tenir malgré tout, malgré la peine croissantes, l'abandon de tout espoir qui tend à se confirmer, le renoncement. Je me dis que dans ce putain de parcours inhumain, il y aura quand même du positif, comme dans beaucoup d'épreuves.

Alors je continue, pour mon hommes, pour mes copines, pour ces 50 lectrices silencieuses quotidiennes. On sortira toutes de notre tunnel.

Merci

Voir les commentaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Charlotte 09/12/2015 18:05

Courage

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog