Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-01-04T13:54:10+01:00

La petite ligne qui changerait tout?

Publié par Coralina

2016, nouvelle année, nouveaux espoirs?

En fait, pas vraiment. Je ne compte plus, ne me fixe plus d'objectifs stupides comme "avant la fin de l'année je serai enceinte" (ce dont mon chéri ne doute pas une seconde) ou pire "avant la fin de l'année, on sera parents". Stupide, quasi infaisable, dépendant de facteurs externes à notre bonne volonté.

Par contre, ce à quoi j'aspire fortement c'est: avant la fin de l'année, on saura d'où vient le problème. Ça, je vais me battre bec et ongles, mais on saura.

En un an sans la moindre grossesse, je sens qu'en moi, un important changement s'est fait. Il y a un an, je ruminais mes fausses couches. Pour moi, j'étais fertile à peu près normalement, mais sujette aux FC. J'étais rongée par la colère et le chagrin. Le mot PMA me filait une frousse bleue, je n'étais pas prête à l'ajouter à mon vocabulaire. Aujourd'hui, je suis plus infertile qu'autre chose. Je l'ai pris dans les dents, ruminé aussi, et avalé. Je l'accepte, je le dis, je le supporte. Je n'espère plus le miracle à chaque cycle, mes objectifs ne sont plus que les prochains examens, résultats, recherches. Je n'ai plus commandé ni de tests d'ovulation, ni de grossesse depuis des mois. J'ai mûri, je me suis résignée, je sais que bébé 1 mettra encore du temps à arriver. Probablement qu'il arrivera, fort certainement avec de l'aide ou peut-être, il existe quand même un risque, qu'il n'arrivera jamais. Ça, je n'y suis aucunement prête, mais l'éventualité reste là.

En attendant, on lutte toujours, en vaillants combattants. Mon homme s'implique, peut-être même plus que moi. Vers l'ovu, il est trèèèès volontaire aux TP, alors que moi plus tellement. Il va faire son spermo, est paré à toutes les éventualités, mais compte bien avancer. L'idée de partir en PMA, même loin, ne l'effraie pas, il est prêt à tout donner pour ce petit bout de nous. Fait chier qu'il vive ça.

Sur les conseils d'une copine, elle aussi vivant ce cauchemar qu'est l'infertilité, j'ai relu plus attentivement les résultats de mon hystéro. Sur le coup, j'étais repartie avec un grand sourire, vu que le médecin m'avait attesté que tout allait parfaitement bien, bel utérus, trompes parfaites, j'avais de grandes chances de tomber enceinte dans la foulée (gros LOL, mec). Mais sur le compte-rendu, et bien apparaît entre deux "bravo, madame, votre utérus vend du rêve" une petite remarque qui semble toute bête "l'aspect de segmentation en ligne brisée des bords et en tuba erecta des cornes évoque un signe indirect d'adénomyose". Mention qui réapparaît dans la conclusion "utérus de volume normal, sans anomalie endo-cavitaire porteur de quelques signes indirects d'adénomyose".

Là, d'un coup, il vend moins du rêve mon utérus, ma question étant: pourquoi ne me l'a-t-il même pas mentionné quand il m'a fait son bilan? Après quelques explications de ma copine, calée sur le sujet, j'ai commencé quelques recherches et, ô surprise, il semblerait (cela reste au conditionnel car cette m*rde est souvent cumulée à d'autres misères qui, elles, jouent clairement sur la fertilité) que l'adénomyose ne soit pas trop copine copine avec la nidation, le bébé bien accroché, tout ça...Bah tiens! Mais ça, personne n'y a prêté attention! En tout cas, des études menées sur des femmes en FIV souffrant d'adénomyose (mais pas que, certes) montrent assez clairement que le taux d'implantation est moins bon et les fausses couches spontanées parfois plus nombreuses. Non pas que ça rappelle mon cas, mais un peu quand même, non?

La prochaine étape est le spermogramme de chéri. Ensuite, j'irai avec les résultats sous le bras chez ma gynéco. S'ils sont mauvais, je sais qu'il y repasse dans trois mois. S'ils sont bons, je remuerai ciel et terre pour qu'on investigue plus de mon côté, je ne laisserai pas cette innocente petite ligne m'enfermer dans l'infertilité à jamais.

La petite ligne qui changerait tout?

Voir les commentaires

commentaires

Ava 06/01/2016 14:01

Que c'est fort ce que tu écris ! Je sens la guerrière en toi prête à tout pour avoir un petit bout.
Je suis moi aussi en essai bébé depuis plus d'1 an et demi.
Je ne me suis pas encore lancer dans les examens médicales mais j'e my suis prépararer moi aussi au cas ou...
Je continu les essais "traditionnels" jusqu'à 3 ou 4 mois et après j'attaque sérieusement la batterie de test si rien ne pointe le bout de son nez.
POur cette nouvelle année je nous souhaite du succès.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog