Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-05-15T13:43:20+02:00

7SA

Publié par Coralina

Chaque dimanche, c'est un pas de plus que je fais. Une semaine de plus de gagnée. Pas négligeable, même si la route jusqu'aux 12SA paraît encore longue...

Cette semaine, pas de nouveau symptôme, juste une affirmation plus nette de ceux qui me suivent depuis le départ: je suis excessivement fatiguée, c'est de pire en pire. Du lever au coucher, j'ai les yeux tout chauds qui piquent, mon corps me semble lourd, je suis étourdie à l'extrême. Les tiraillements se manifestent surtout le soir, à croire que mon corps me reproche mes journées chargées. Mon sein gauche m'élance tous les matins (vive la logique, alors que le droit est bien plus gonflé), de plus en plus fort. Mon appétit est capricieux: je peux me sentir vaguement dégoûtée de tout un jour, et devoir manger toutes les deux heures le lendemain. Je remarque que les nausées n'apparaissent qu'en cas d'angoisse ou de contrariété (pas rares en ce moment, hors grossesse, on cumule les mauvaises nouvelles).

Evidemment, je pense de plus en plus à l'épreuve n°4 qui m'attend vendredi matin. LA fameuse écho. Celle qui me dira si j'ai ma chance ou si cette grossesse n'est arrivée que pour me mettre encore plus le nez dans l'eau. Si mes jolis taux signifiaient bien que petit pois est un dur à cuire ou si j'aurais dû les contrôler plus longtemps car tout s'est arrêté. Si mon absence totale de saignement est la preuve que tout va bien ou juste dûe à mes 200 mg quotidiens de progestérone. En bref, si l'on y croit ou si l'on craque.

Cette angoisse a commencé à envahir mes rêves. Deux nuits, deux rêves. Version 1: je suis allongée sur la table d'examen, le monsieur a beau chercher, pas de poche, rien, pas de trace de grossesse. Il m'affirme que c'est une grossesse nerveuse, que je n'attends rien du tout. Je lui oppose que je n'ai pas pu me créer mes taux d'hcg, sors mon téléphone et lui montre les photos de mes tests positifs. Je me réveille sur ces images. Après analyse, mon rêve est logique car, dans ma tête, la grossesse est toujours classée "chose inaccessible et réservée aux autres". Je ne m'attache pas à ce miracle, ai énormément de mal à associer mes symptômes à un être qui grandirait en moi. Notre enfant si souhaité est toujours aussi abstrait, pour moi, qu'il y a encore deux mois. Second rêve: j'attends longuement dans la salle d'attente puis suis enfin prise. On discute de mes antécédents, la femme me rassure. Je m'allonge sur la table et...Je me réveille. Là encore, rien de bien illogique, c'est ma sensation de plongeon dans l'inconnu absolu qui parle. Je ne sais pas dans quel état j'en ressortirai vendredi. Chéri a tendance à y croire, malgré son stress. Pour lui, tout depuis le début indique que ma grossesse se déroule normalement, il n'y a pas de raison qu'une horrible nouvelle nous tombe dessus. Je donnerais tout pour qu'il ait raison.

Au quotidien, je profite au jour le jour de cette grossesse qui semble se maintenir. 7SA, c'est énorme et rien à la fois. Déjà bien plus que je ne l'aurais imaginé il y a deux mois. En soi déjà un magnifique cadeau. Alors je tente de faire abstraction de mes cauchemars de sang sur le papier toilette et d'échographies vides et observe mon petit girophare qui, en dépit de tout ça, reste éteint.

7SA

Voir les commentaires

commentaires

Ale 19/05/2016 08:24

Coucou
Courage pour demain.moi je suis a C10 2eme pare alors que pour ma 1ere enceinte de suite...mais je me reconnais tellement dans ton blog!
Et envi de dire oui j en ai déjà une mais c est pas pour ça que c est plus facile à endosser..en plus de l entourage qui me rabâche il faut penser a faire le 2eme hein rrrrr

Priscilla 16/05/2016 12:50

Ohhhh petit bidou commence a ce montrer :)
c'est un très bon signe :) tu verra bientôt ton tit bout d'amour :) ou tes petits bouts ^^

Mary 16/05/2016 09:55

Super. Je 'envoie plein de bonnes ondes. Je fais moi aussi ces cauchemars sauf qu'en ce moment rien ne couve. Je n'ai jamais arrêté de les faire depuis ma première FC. Et quand je me réveille je me dis: ouf c'était un cauchemar! Sauf que: ah ben non, c'est vrai. Tout ça pour dire que ce cauchemar tu le fais en ayant la possibilité de te dire: je suis quand même enceinte, saleté de subconscient. Fait de ton mieux pour en rigoler un peu et faire un gros f*ck au destin qui jusque là ne t'as pas épargnée. Tu as payé ta dette, ce sera la bonne c'est obligé. Mon doc de pma me disait la dernière fois que quand on enchaine les FC, c'est que souvent le système immunitaire des parents est trop proche et que le corps n'ose pas trop garder cette chose "étrangère mais pas trop". Ila du mal à savoir si il doit garder ça... (enfin on a déjà du te l'expliquer j'imagine). Mais bon tout ça pour dire qu'il a fini son explication en me disait qu'au bout de ces FC, le corps pige que ce n'était rien de méchant et qu'il peut y aller. Et après 2 échecs, toi comme moi on a quand même le droit de se dire que bon, cette fois, zut, ça va le faire!
Aller on croise les doigts. Des bisous ♥

Coralina 16/05/2016 12:38

Merci Mary pour ton mot. Moi les cauchemars et rêves de bébés s'étaient arrêtés depuis au moins un an, tout cela devenait si lointain! Ca me fait bizarre que ça reprenne même si le soulagement est énorme, au réveil, quand je me rends compte que pour le moment, tout va bien. J'espère que l'écho de vendredi me calmera pour un long moment. Bon courage à toi pour ce rude combat.

Sophie 15/05/2016 21:22

Bonsoir, la fatigue c'est un "bon" signe : pour ma grossesse, j'étais couchée à 20 h tous les soirs les 2e et 3e mois, impossible de tenir plus ! Mais je comprends bien tes angoisses au vu de tes antécédents !

Coralina 16/05/2016 12:36

Merci Sophie pour ton témoignage. Pour ma FC1 j'étais fatiguée aussi mais loin d'en être à ce point, j'espère aussi que ça signifie que ce petit miracle est en pleine forme.

Coralina 15/05/2016 16:01

On l'attend et la redoute à la fois. Mais, quoi qu'il en soit, vivement qu'elle soit passée!

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog