Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-09-19T20:12:41+02:00

Nouvelles du 6è mois

Publié par Coralina

Aujourd'hui, nous sommes allés à ma consultation du 6ème mois. Sans être hyper stressée, j'avais quand même pas mal de craintes et questions...

En effet, ce week-end, nous sommes remontés voir nos parents respectifs en Ile-de-France. Soit à 2h20 de voiture, normalement. Sauf qu'on a fait une escale à Paris et, inévitablement, les 2h20 sont devenus 4h30. La magie parisienne! Bref. Sur le coup, à part mes ligaments qui râlaient d'inconfort, ça allait. Sauf que le lendemain, je n'avais pas l'impression d'être dans mon 6è mois mais au 8è! J'ai commencé par avoir des contractions nocturnes, plusieurs. Puis rebelote la journée, sans pour autant dépasser la dizaine ni avoir mal. Mes ligaments se faisaient également sentir et j'étais dans l'ensemble lessivée! Dur dur le samedi... Et là j'ai compris que mon interdiction d'aller au travail avait un fondement. Que j'étais fragile et que, non, la voiture et moi ne resterions pas amies pour longtemps. Retour hier soir, 2h pile, aujourd'hui ça va.

De fait, je me suis rendue à l'hôpital aujourd'hui avec plein de questions: mes contractions ont-elles modifié mon col? La puce est-elle dans une meilleure position? Va-t-on me dire que je peux reprendre (pensée qui m'aurait emballée vendredi et qui me paraissait insurmontable depuis samedi)?

Finalement, les nouvelles se sont avérées bonnes. Le col n'a pas bougé davantage (énorme ouf), la puce a toujours la tête en bas mais n'appuie plus sur le col et est plus mobile (re-ouf) et, non, je ne reprends pas (ouf et snif, du fait que je tourne déjà en rond). Le repos agit positivement et il faut continuer, sinon ça retombera comme un soufflé. Evidemment, le coeur de notre miracle cavalait toujours à 150 et ma tension est bonne. J'ai été contente de constater que ma "condamnation" à rester recluse des mois avait du bon sur la santé de notre demoiselle. Les efforts ne sont pas vains et j'échappe tranquillement à l'alitement total.

Sinon, notre merveille montre déjà son caractère et cela nous fait rire. Elle n'aime pas qu'autre chose que nos mains soit en contact avec mon ventre, faute de quoi ce sera ruades et guerre jusqu'à ce que l'intrus soit délogé. Même si elle dort, elle semble se réveiller pour ruer et se rendormir. Je la surnomme "la sauvage". Elle me réveille de plus en plus au petit matin, parfois toute la nuit si malheureusement mes intestins sont bruyants. Dans ce cas, elle dormira ensuite tranquillement la journée, pendant que je baillerai à m'en décrocher la mâchoire. Ce minuscule bébé sait déjà bien se faire comprendre et cela m'épate.

Enfin, les petits bobos de "fin" de grossesse sont bien installés: brûlures et reflux gastriques (ouf, la sage-femme m'a prescrit de l'Omeprazole), douleurs de dos si je reste trop allongée voire sciatique qui se manifeste pour un rien. Typique du 6è mois apparemment. Cependant, à la question "comment allez-vous?" de la sage-femme, c'est toujours avec un sourire béat que je réponds que ça va bien, parce que c'est vraiment sans hésiter que j'endurerais bien pire pour donner naissance à notre miracle.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog