Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-10-11T16:54:47+02:00

Voilà le 3ème trimestre!

Publié par Coralina

Hein? Quoi? Déjà? Noooon...

Et pourtant si... Ce fameux cycle 28, j'ai ovulé le 10 avril. Nous avons passé le 10 octobre, 6 mois révolus que je promène ma petite coloc dans mon ventre. Début du 7ème mois de grossesse, et du troisième et dernier trimestre.

Ca me fait...tout drôle!

Parce qu'il n'y a pas si longtemps, je me voyais galérer encore des années pour devenir mère. Que je pleurais en silence à chaque annonce de grossesse. Que je voyais mes règles revenir, encore et encore, et mes tests rester tous de marbre face à ma douleur. Que je n'en voyais pas le bout, qu'il n'arriverait jamais, qu'après quasiment 30 cycles à attendre, on n'a plus aucune raison d'espérer. Que les examens ne révélaient rien hormis cette fichue tératospermie sévère. Que la seule issue que j'entrevoyais était la FIV. C'était il y a six mois, c'est encore très frais.

J'ai du mal à croire que je porte notre fille, qu'elle va bien, que je serai capable de la porter jusqu'au bout. Que dans trois mois, on sera parents. J'y crois dans le sourire de mon homme qui a pris un autre éclat. Dans sa douceur de père qui dépasse peu à peu son impulsivité de jeune homme. Dans le fait que quand on parle de "nous", cela inclut désormais trois vies. J'y crois quand je la sens remuer sous mes mains, quand je regarde son joli visage sur l'écho 3D, quand je vois mon ventre s'arrondir de plus en plus. Chaque matin, j'ai peur de me réveiller le ventre plat et vide, que tout cela n'ait été qu'un rêve de plus. Mais je me réveille souvent sous les ruades d'un petit être qui semble me dire: "tout va bien maman, je suis là, on y arrive".

L'approche de sa naissance fait bouillonner en moi tout un tas d'émotions, parfois contradictoires. Le stress, c'est sûr. Notre quotidien va être chamboulé, transformé, à tout jamais, par une minuscule poupée qui sera totalement dépendante de nous. Dit comme ça, ça en jette! Je suis quelqu'un de très responsable, mais aussi qui veut tant bien faire que je suis vite angoissée. Et si je ne savais pas reconnaître ses pleurs? Et si elle était en mauvaise santé? Et si la fatigue m'amenait à déprimer? Et si on n'était pas d'accord sur la façon de l'élever avec chéri? Et si? A cela se mêle une joie et une impatience folles: je serai maman. MA-MAN. On tiendra dans nos bras le fruit de notre amour qui a fêté ses dix ans. Le fruit de deux ans et demi de combat acharné. Ce petit corps tout chaud sera un miracle, une concrétisation, notre oeuvre. Sera-t-elle brune ou blonde? Aura-t-elle les yeux bleus ou verts? Sera-t-elle fine ou potelée? Sera-t-elle câline ou indépendante? Gourmande ou pas? On sait que même si les premiers mois seront probablement durs, on a tellement désespéré d'enfin atteindre la parentalité un jour!

Cela dit, je compte profiter au mieux de ces trois derniers mois de grossesse. Nos trois derniers mois de vie à deux, les trois derniers mois où je peux la sentir remuer en moi, préparer tout ça tranquillement... Malgré les contractions, le souffle qui manque, les déplacements de plus en plus compliqués, je profite encore et encore de cette chance inestimable qui m'a été offerte. Porter la vie.

Voilà le 3ème trimestre!

Voir les commentaires

commentaires

Charlotte 13/10/2016 11:36

Bon courage pour la fin

Priscilla 13/10/2016 11:05

Coucou
Jolie petit bidou, et oui sa passe super vite :) bientôt bébé sera dans tes bras :)

GToch 12/10/2016 09:33

Ça sent la bonne fin et un nouveau joli début :D
On y croit aussi à l'autre bout de la ligne !!!

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog