Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2016-11-13T20:33:39+01:00

Les caps

Publié par Coralina

La grossesse, on le sait, c'est un ensemble de caps pour le bébé. Son coeur bat, ses membres se forment, son sexe est déterminé, son cerveau se développe, il serait viable, il est abouti...

C'est aussi des caps physiques pour la mère: l'absence de règles et la découverte, le ventre qui s'arrondit, les coups ressentis, le corps qui commence à peiner, les contractions, le jour J...

Ce dont on parle moins, ce sont les caps psychologiques. Pour ma part, j'y suis très sensible, peut-être parce que cette grossesse a été si attendue que je la vis très intensément. J'en discutais justement hier avec une amie enceinte de 4 mois et, elle aussi, passe des caps que j'ai passés. Probablement que j'en ai passés davantage qu'une femme enceinte sans encombre mais ils m'ont marquée.

-La première échographie: la première fois que j'ai vu un être vivant en moi. Un coeur qui bat. Entre un test positif et une écho qui montre l'impensable, il y a tout un monde. Je me suis sentie enceinte après cette écho, avant j'étais seulement en apnée.

-L'écho du 1er trimestre: j'ai vu un bébé en moi, un vrai. Deux bras, deux jambes, un petit corps et, surtout, un coeur qui battait toujours. Pour moi, ça a été le ticket de sortie de longs mois d'angoisse que tout s'arrête brusquement. Plus qu'enceinte, je me suis sentie future maman (si si, il y a une différence: l'avenir).

-Les premiers mouvements: un mois après cette belle écho, les premiers frémissements de cette vie nouvelle en moi. Le signal répété et rassurant que cet être miraculeux se portait bien. Le début d'une communication possible.

-L'écho morphologique: la découverte du sexe de notre miracle. On a pu commencer à se l'imaginer, elle a vite eu un prénom. Mais, paradoxalement, je ne me suis pas plus projetée que ça à ce moment-là.

-L'entrée dans le 8è mois. Vous me diriez, il n'y a rien de spécial à entrer dans le 8è mois, ce cap n'était donc guère prévisible. C'est vrai. Pourtant, en moi, je sens que les choses changent. Comme je l'ai écrit récemment, notre fille sort peu à peu de l'ombre. Je devine de plus en plus les contours de son petit corps. Je m'adresse à elle par son prénom, je me l'imagine, je l'attends. Je pense à l'après, j'en parle. J'ai la sensation d'avoir encore un pied dans la grossesse mais aussi un pied dehors, c'est délicat à expliquer. Je crois que ça se résume par ces mots tout bêtes: je commence à me sentir mère. Je l'aime profondément, j'ai besoin de la protéger, je communique beaucoup avec elle, je m'apprête à vivre ces semaines où elle peut venir à tout moment, je me prépare à la mettre au monde avec le plus de douceur possible. Je le sens bien, je me concentre moins aisément sur les choses extérieures, je suis comme de plus en plus connectée avec ma fille. Notre collaboration active vers la vie démarre...

Les caps

Voir les commentaires

commentaires

Emilie 22/11/2016 12:41

Bonjour, j'adore la photo de votre article. Pour ce que vous y avez décrit, je suis entièrement d'accord avec vous. Actuellement, je suis enceinte de 7 mois et tous les caps que vous citez, je ne les ai pas oubliés. Ce sont des moments vraiment superbes et intenses qui se produisent entre nous et notre bébé. Tous ces changements sont quelques fois brutaux, mais c'est tellement bien de les vivre.

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog